fond vertical (RGBA) logo/lien sur plateforme logo/lien sur CNRS

Plate-forme Nationale de Métrologie Optique

logo/lien sur LML   logo/lien sur PC2A  logo/lien sur USTL  logo/lien sur region logo/lien sur FEDER

Vélocimétrie Stéréoscopique par Images de Particules (SPIV )

Objectifs

Mesure de champs de vitesse dans les fluides. Des traitements de ces données permettent la déduction de grandeurs caractéristiques et la compréhension des phénomènes mécaniques d'écoulements.

Démarche

La technique de SPIV utilise principalement un laser et deux caméras numérique. Elle permet de mesurer les 3 composantes de vitesse dans une zone d'étude plane (voir aussi PIV ).
Tout comme nous voyons en 3 dimensions grāce à nos 2 yeux, cette technique utilise 2 caméras avec des angles de vue différents, pour reconstruire les 3 composantes de vitesse observée. Cette reconstruction est effectuée dans le champ de vue commun aux 2 caméras, à partir des 2 composantes de vitesse de chaque caméra du sytème.
Cette technique permet la mesure des trois composantes de la vitesse, sous forme de champs dans le plan.

Mire d'étalonnage, tranche laser et banc de support des caméras (double PIV stéréoscopique) Banc de support laser (double PIV stéréoscopique)
Coralie SCHOEMAECKER et Sébastien COUDERT page mise à jour le 19 juillet 2013